La porte s’est refermée dans le bon sens de la roue d’Air Canada et sur le pilote galonné, d’un certain âge, qui semble avoir passé une douce nuit pour s’engager dans ce vol de 8 heures.

Comme la première fois en 1980, je redécouvre tous les petits sacs gadgets que je ne prendrai pas cette fois.

A mes chères filles.

Bye bye.

Evelyne

5CEA00EA-F12C-423E-9C2A-78E39507566E

 

Le voyage à bord est pour moi l’occasion d’une réflexion, 8 heures d’avion, ça inspire autant que 5 heures de vélo.

Moment de questionnement sur notre projet, si ce n’est pas un rêve d’enfant, comment s’est il construit?

Je pense à mon chef qui m'a dit un jour, en 1980, tu connais pas quelqu'un qui a envie de partir à Montréal', et tôt le lendemain matin, je frappais à sa porte pour lui dire 'moi'.

Résultat : 3 années de découverte du Québec.

Et à mon vieux pote Gigi qui m'a dit un jour en 1976 'on va faire Megève-Draguignan' à vélo, par la grande route des Alpes, tu viens?'. 

Résultat : 42 années de randos à vélo.

Deux secondes de spontanéité dans une vie, où le feeling l'emporte sur la raison, et pose des ancrages qui façonnent la route.

Alors j'ai envie de dire merci à Chapot (mon premier chef) et à Gigi qui ont tracé la voie, sans oublier Evelyne qui a été gonflée de me dire le 29 juin 2017 'j'ai décidé de faire le tour du monde'. 

Résultat : 365 jours à venir sans jour sans.

 

C'est donc ça la ive, un grand jeu fait de sollicitations et de réactions. Ne surtout pas rater les signes, en faire une bonne lecture et une bonne écriture.

 

Jacques

 

441ADA24-48A5-4012-960B-7E06967F90DD

49B73D87-CD74-4FD3-B9AE-ABE27E6479C9

 

217B40F0-77B5-473E-A487-1A0BBA97E890