Journée repos à Fukuoka, 7ème ville du Japon, classée juste devant Kyoto. On était déçu de notre arrivée hier en pleines zones maritimes et industrielles, au milieu du trafic et des échangeurs. Ce n'est pas du tout la même ville qu'on découvre aujourd'hui en parcourant une dizaine de kms entre la gare centrale et le parc du château, un centre ville moderne, des bâtiments flambant neufs, des galeries marchandes  agréables à bader, même si elles sont sans intérêt pour nous qui n’avons rien à acheter.

052CB577-7209-4196-935F-08AF5451556B

179F41E2-CBB9-4055-8A79-D1B05A985503

La construction du château date du début de la période d’Edo. Le daimyo Nagamasa Kuroda, qui avait eu la chance de choisir le bon camp de leyasu Tokugawa au moment de la bataille décisive de Sekigahara, se vit récompensé de ses efforts par l’attribution du domaine de Fukuoka. Le château est aujourd’hui en ruine, peut être a t-il été brûlé avec la restauration Meiji peu après 1868...époque où le Canadian Pacific posait ses rails vers Winnipeg puis en Saskatchewan... On n’avait pas les mêmes préoccupations des deux côtés du Pacifique.

On passe un bon moment dans le parc autour du château, lieu de rêverie, jogging, les jeunes couples viennent avec photographes faire la photo pour le piano, un bar chaleureux... si j’habitais Fukuoka, je viendrais ici prendre mon café presque chaque matin.

73329D21-B50E-45BF-8B65-343724A9C3D1

0A81F3E3-7FE2-4247-99A7-56DF5E4618A2

Et puis... flânerie, c’est jour de congé, nos derniers moments au Japon, on veut les garder bons. L’automne s’en vient doucement,  on est toujours en manches courtes, mais on a rajouté une couche aujourd’hui. Prochaine étape : la Corée du Sud, où on s’attend à un léger refroidissement puisqu´on remonte vers le nord. En avance sur notre plan de route, on a largement le temps de rouler jusqu’à Séoul où on se posera jusqu’au 15 novembre, date de validité de nos visas pour le Vietnam. De bons moments de vacances en perspective.