Miyajima, un des sites incontournables du Japon, n’est qu’à quelques kilomètres de Hiroshima. Situé sur la petite île de Itsukushima, le torii planté en pleine mer est un symbole fort dans la représentation du Japon. Il attire bien plus de monde que la statue de Freddy Mercury à Montreux. Aucune chambre disponible en week end, et pas de camping, on se contente d’une visite de quelques heures, entre marée haute et marée basse, on ne verra pas le coucher de soleil à marée haute au moment où le torii semble flotter sur l’eau. Sa création remonte au 6ème siècle, à l'époque où les gens ordinaires n'étaient pas autorisés à poser le pied sur l’ile. C’est donc en bateau qu’ils accédaient au sanctuaire shintoïste monté sur pilotis, en passant sous la porte d'entrée en pleine mer.

A483F3B8-AE3E-4287-8EBA-FA9C648C6B83

09A15636-A947-465E-80AF-054C5444B57F

8DB42879-025A-404A-8A4D-E5A5FE393E5A

 

Les yeux tout remplis de ces teintes vermillon, on reprend la route en dernière semaine, prochain objectif Fukuoka où on prendra le bateau pour la Corée. On est frappé par la densité de l’habitat des villages montés au pied de la montagne : quand on les regarde de loin, ils font penser à des cimetières, tant leurs maisons sont tassées les unes sur les autres.

9356ABB2-50D8-4BEA-A6CD-AEE25AE5A53E

En filant vers l’Ouest, la route longe la mer, les pêcheurs du dimanche profitent de la marée basse pour faire leur cueillette. On a l’impression qu’ils se sont partagés le littoral en petits jardins délimités par des piquets - instinct de propriété ? - à l'intérieur desquels ils étendent leur filet pour attraper les coquillages... et dès que la mer se retire, ils viennent pour la récolte.

0F6068FF-BF70-466A-8549-8663E637608B

Halte du soir à Iwakuni, ville industrielle qui présente un attrait touristique avec son pont Kintai et ses cinq arches en bois, dont la construction initiale remonte à 1674, la période d’Edo. On fera le détour demain. Repas pris dans un drôle d'établissement fait de tout petits salons individuels de 2m2 avec portes coulissantes. On s’enferme dans notre salon, et quand l’envie nous prend, on appuie sur la sonnette, la porte s’ouvre et on passe la commande. L’impression d’être comme des enfants qui jouent à la dînette.