Journée organisée autour de la visite de Regina. Capitale de Saskatchewan, 200,000 habitants, Regina est une ville très ouverte, facile d'accès. Son nom tient de la Reine Victoria, une façon de lui rendre hommage. On entre facilement dans la ville, en passant sans transition de petits pavillons en bois aux quelques tours du centre ville.

19536564-FD82-46A9-9872-DB005786C177

9FE64A9D-B6BF-486A-BA48-6D2E5B95C3BC

La ville est traversée par la rivière Churchill qui se transforme en lac à proximité du centre. Un grand parc, le parc Wascana, entoure le tout, donnant une gigantesque bouffée d'oxygène à la ville. Les oies s'y sont installées, elles refusent de migrer vers le sud en hiver, 

B7566DA9-5001-4C2C-916C-F2A9507E6635

Très vite on a un bon aperçu de la ville qu'on parcourt à vélo, c'est bien moins fatiguant qu'à pied et c'est dimanche, les rues sont grandes ouvertes.

On retient deux visites qui valent vraiment la peine, et viennent compléter nos bonnes impressions sur ce Canada qu'on découvre.

Le Royal Saskatchewan Museum

On y trouve une exposition très parlante sur les peuples Amérindiens, leur mode de vie, leurs traditions, leur intégration.

Les grandes lignes du traité numéro 4 sont éclairées par un pictogramme montrant l'explication donnée aux 13 chefs de tribus signataires du traité en apposant un 'X' dans la case adéquate.

585E4A18-B011-4AB1-982D-F9125DEFEEB9

DEC76AAF-8F19-4705-AE15-CFB5BA6B47E7

Le Royal Canadian Mounted Police Heritage Centre

C'est le centre de formation des cadets de la police montée canadienne. Il propose une exposition intéressante sur son histoire, qui coïncide avec l'histoire du Canada puisque créé en 1873, 6 ans après la proclamation de la Confédération Canadienne.

Le développement de l'Ouest Canadien ne s'est pas fait sans heurt, il fallait un médiateur capable de gérer les situations difficiles : liaisons avec les peuples amérindiens, surveillance de la construction du chemin de fer, ruée vers l'or du Klondyke,  surveillance des trafiquants de fourrures avec les amérindiens découvrant le whisky, signature des traités... autant de domaines sur lesquels il fallait mettre un peu de contrôle et de bon sens. 

Initialement à cheval compte tenu des grands espaces à couvrir, la police montée en a gardé le nom, mais l'équitation a cessé de faire  partie du programme de formation.

E398A4EA-812D-443F-8C91-0A1853F44D07

Louis Riel est une fois de plus au centre des débats, puisque c’est à Regina qu’il a été jugé et pendu. 

3495A1B9-5360-4C85-AAAD-E56550C357A8

Une anecdote superbe nous est contée : en 1936, décède une riche dame  britannique, Miss Audrey Carden’ qui lègue sa fortune à la RCMP. Les héritiers râlent, leur mère n'est jamais allée au Canada, et à leur connaissance, n'a jamais eu de contact avec des policiers de la RCMP. Après enquête, il apparaît qu'un an avant sa mort, la femme a adoré le film ´Rose Marie´ qui relate une merveilleuse histoire d'amour dans laquelle intervient un très beau gentleman de la RCMP. On ne sait pas si les enfants ont pu récupérer une partie de leur héritage, mais on a vu dans La Chapelle beaucoup de vitraux résultant du leg de cette dame. Et ça, ce n’était plus du cinéma.

BBEF22FB-675A-4B92-AAE5-B5A1869A1AAD